Le général Soleimani: la riposte à l’assassinat de Moughnieh sera la disparition d’ »Israël »

A l’occasion de la dixième  commémoration du martyr Imad Moughnieh, commandant en chef de la résistance islamique, assassiné en 2005 en Syrie par les services de renseignements sionistes , une cérémonie d’honneur a été organisée dans la capitale iranienne Téhéran.

S’exprimant au cours de cette cérémonie, le commandant en chef des brigades alQods, branche armée exterieur des Gardiens de la Révolution islamique, le général Qassem Soleimani a affirmé que « l’ennemi doit savoir que le châtiment au sang versé de Imad Moughnieh et à celui des martyrs sera l’éradication de l’entité sioniste », soulignant que « cette dernière sait que nous respectons nos promesses et que nous allons les exécuter, voire nous ne cesserons tout le long de notre vie et à chaque instant de penser à la disparition d’ »Israël ».

Il a ajouté : »l’entité sioniste ne perdura jamais, d’ailleurs, nous ressentons la peur qui hante l’ennemi à cause du martyr de Moughnieh et des martyrs du Liban, de la Palestine et de l’Irak ».

Le général Qassemi a indiqué qu’ »aujourd’hui, nous commémorons le martyr Moughnieh à l’occasion de son dixième anniversaire en tant que légende » notant que « pour la plupart, la personnalité du martyr Moughnieh reste un mystère. Cette réunion ne peut remplir cette mission de manière digne de sa personne. La douleur provoquée dans le coeur des gens par la mort de Imad Moughniyeh est sans égal . Je n’ai jamais vu de pareil après la mort de l’imam Khomeiny ».

« Le martyr Moughnieh n’était pas uniquement un expert dans la conduite des guérillas. Sa force était supérieure à la force ennemie. Il a fondé les bases du Hezbollah, il a brisé le mur de la peur  au Liban face à Israël , il a cinglé de gifles l’ennemi » a-t-il martelé.

Et de poursuivre : »Il était toujours présent sur les fronts pour surveiller de près la conduite des opérations militaires » ajoutant que « cela a terrorisé les ennemis et a renforcé  l’espoir chez les amis ».

Le général Soleimani a révélé que « le martyr Moughnieh était un homme de surprises, il est le premier qui a détecté les drones, il a plannifié l ‘opération Ansariyeh (ndlr : l’embuscade tendue par le Hezbollah contre une unité spéciale de commandos israéliens qui s’était infiltrée au Liban-sud), aussi le rôle du martyr Moughnieh en réponse à l’agression israélienne contre le Liban en Juillet  2006 a été stratégique ».

Il a précisé : »le martyr Moughnieh s’est opposé à l’invasion israélienne du Liban , il a contribué dans la planification du QG du gouverneur militaire israélien », révélant qu’il « était le premier à amener le martyr : le président palestinien Yasser Arafat à Téhéran ».

Enfin, il a par ailleurs, souligné que « le Secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah,  est un argument divin qui se dresse devant l’ennemi et lutte et résiste contre lui. Le martyr Moughnieh exécutait totalement tout ce qu’il lui demandait » ajoutant que « Sayyed Nasrallah n’est pas uniquement loyal aux Chiites seulement, mais plus encore aux chrétiens et aux musulmans sunnites aussi ».

almanar

Source: Traduit d’AlMayadeen

Publicités
Cet article a été publié dans Hezbollah, International, Irak, Iran, Israel, Liban, Orient, Palestine, Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le général Soleimani: la riposte à l’assassinat de Moughnieh sera la disparition d’ »Israël »

  1. Ping : Histoire militaire du Moyen-Orient

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.