Si la Corée du Nord continue ses provocations, le Pentagone pourvoira Trump «d’options»

Après avoir pris connaissance des déclarations du ministre nord-coréen des Affaires étrangères selon qui Pyongyang se réserve le droit d’abattre les bombardiers stratégiques américains, la Défense américaine s’est dite prête à présenter à Donald Trump les options de réponses aux provocations éventuelles de la Corée du Nord.

Le Pentagone a déclaré lundi qu’il soumettrait au Président américain Donald Trump des options pour faire face à Pyongyang, s’il poursuit ses provocations. Cette déclaration a été faite après que le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong-hoe a menacé les États-Unis d’abattre leurs bombardiers stratégiques même s’ils n’enfreignaient pas l’espace aérien de la Corée du Nord.

«Si la Corée du Nord n’arrête pas ses actions provocatrices, nous proposerons des options au Président pour traiter avec la Corée du Nord», a souligné le porte-parole du Pentagone, Robert Manning.

La porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Sanders, a pour sa part indiqué que les États-Unis se concentrent sur la dénucléarisation pacifique de la péninsule coréenne.

«Nous cherchons une dénucléarisation pacifique, nous nous concentrons sur cela. Dans le même temps, nous exercerons une pression économique et diplomatique maximale», a-t-elle précisé.

À la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies, le ministre nord-coréen des Affaires étrangères a qualifié samedi d’insultes les propos tenus par le Président américain Donald Trump au sujet du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, avant de proférer de nouvelles menaces à l’endroit des États-Unis. Qualifié de «gangster», de «personne dérangée» et de «roi menteur», le dirigeant américain «représente l’une des plus grandes menaces pour la paix», a ajouté le ministre. Donald Trump n’a pas pu ne pas réagir: sur Twitter, il a lancé des menaces directes à l’encontre des autorités nord-coréennes.

Après cette nouvelle escalade verbale entre Pyongyang et Washington, ce dernier a voulu faire montre de sa force. Des bombardiers US ont survolé une partie de la côte orientale de la Corée du Nord pour montrer que Washington dispose «de nombreuses options militaires», a annoncé samedi le Pentagone.

Pyongyang a récemment déclaré avoir achevé les préparatifs d’une frappe contre l’île de Guam, située dans l’océan Pacifique, qui abrite la base aérienne américaine d’Andersen et la base navale Apra Harbor.

sputniknews

Publicités
Cet article a été publié dans Asie, Corée du nord, International, Pacifique, Politique, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Si la Corée du Nord continue ses provocations, le Pentagone pourvoira Trump «d’options»

  1. Johnk298 dit :

    What’s Happening i’m new to this, I stumbled upon this I have discovered It positively helpful and it has aided me out loads. I hope to contribute &amp help other users like its helped me. Good job. ffcadddeakcb

    J'aime

  2. Johnb973 dit :

    Neat blog! Is your theme custom made or did you download it from somewhere? A theme like yours with a few simple tweeks would really make my blog jump out. Please let me know where you got your design. Thanks kgebdbafeegd

    J'aime

  3. Smithc494 dit :

    I relish, cause I discovered just what I used to be taking a look for. You’ve ended my 4 day lengthy hunt! God Bless you man. Have a great day. Bye geabaakeddefdbdb

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.