Syrie : sans l’Iran, l’accord de cessez-le-feu ne garantira rien

L’ancien commandant des forces spéciales américaines en Afghanistan le lieutenant colonel Michael Waltz a déclaré que sans l’Iran, l’accord de cessez-le-feu irano-russe ne serait pas garanti.

Selon le journal iranien Keyhan, le lieutenant colonel Michael Waltz a affirmé que vu « l’absence de toute garantie de la part de l’Iran », l’avenir de la trêve dans le sud de la Syrie reste indéterminé; il n’a pas oublié d’exclure une éventuelle fissure entre l’Iran et la Russie.

Il a jeté le doute sur le respect par Moscou dudit accord, disant que les détails sur l’application de cet accord de cessez-le-feu seraient compliqués. Il n’a pas oublié de mentionner le fait qu’en Syrie, les États-Unis se trouvaient face à un groupe soit la Russie, Bachar al-Assad, l’Iran et le Hezbollah.

Michael Waltz a rappelé que cet accord avait été signé entre son pays, la Russie et la Jordanie sans qu’il soit signé par l’Iran et le Hezbollah.

S’agissant de l’avenir des relations irano-russes, il a laissé penser que la Russie ne se séparerait pas de l’Iran.

Pour rappel, les présidents russe et américain Vladimir Poutine et Donald Trump se sont entendus, vendredi dernier, sur la création d’une zone de désescalade au sud de la Syrie à être opérationnelle à Deraa, à Quneitra et à Sweida.

parstoday.com

Publicités
Cet article a été publié dans Afghanistan, Coalition US, Guerre, Hezbollah, International, Iran, Orient, Politique, Russie, Syrie, Terrorisme, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s