Le Pen est d’accord avec Moscou sur l’Ukraine

La présidente du Front National et candidate à la présidentielle Marine Le Pen a déclaré être d’accord avec la Russie concernant les évènements en Ukraine. Cette déclaration a été faite lors d’une réunion de la commission des Affaires étrangères de la Douma (parlement russe) à l’invitation de laquelle elle est arrivée à Moscou, relate l’agence russe TASS.

Selon Mme Le Pen, elle était l’un des rares politiciens en France qui défendaient leurs propres points de vue sur l’Ukraine qui était conforme à celui des autorités russes. Elle a également ajouté qu’elle soulignait toujours le rôle de l’Union européenne dans le conflit en Ukraine. D’après la présidente du FN, certains de ses homologues partageaient son opinion avant le début de la campagne électorale en France. Mais ensuite, ils ont changé d’avis pour des raisons conjoncturelles.

Mme Le Pen est convaincue que l’Ukraine est en guerre civile et qu’il n’y a pas de troupes russes dans ce pays. Elle partage l’avis de l’administration russe à l’égard des autorités ukrainiennes, selon lequel elles sont arrivées au pouvoir illégalement. La présidente du FN a également dénoncé les pilonnages des régions de Donetsk et de Lougansk en les considérant comme un crime de guerre.

En ce qui concerne l’Europe, elle a indiqué que les autorités européennes ne faisaient que suivre les ordres de ces maîtres américains.

La candidate à la présidentielle s’est également prononcé contre le régime des sanctions antirusses introduit par les États-Unis et l’Union européenne.

« Vous savez que nous nous prononcions toujours contre les sanctions. Je pense qu’elles sont injustes et stupides », a-t-elle déclaré.

« Je suis partisan de développer les relations avec la Russie dans le cadre de cette longue histoire qui lie nos deux pays », a finalement souligné Mme Le Pen.

Plus tard, la présidente du FN a été reçue par le président russe Vladimir Poutine qui l’a assurée que la Russie « n’influerait pas à l’élection présidentielle française ».

« Nous ne voulons en aucun cas influencer sur les événements à venir, mais nous nous réservons le droit de communiquer avec les représentants de toutes les forces politiques du pays, comme le font nos partenaires européens et américains », a déclaré le président russe.

« Nous attachons une très grande importance aux relations avec la France, et dans le même temps nous essayons de maintenir des relations harmonieuses avec les représentants de l’autorité en exercice ainsi qu’avec les représentants de l’opposition », a dit M. Poutine.

À son tour, la présidente du FN a évoqué les liens profonds entre la Russie et la France, tout en soulignant l’importance de cette rencontre dans le contexte de la menace terroriste accrue.

Читайте больше на pravdafrance.com

Source pravda.ru

Une patriote US – Vive Le Pen. La France sera perdue si elle se voit refuser une victoire

Publicités
Cet article a été publié dans Donbass, Europe, FN, France, Irak, Médias, Politique, Russie, Sanctions, Terrorisme, UE, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s