Ils nous font ch…r avec la Russie !

poutine-397

L’UE a vraiment en travers la victoire de Trump !  Ils la voulaient la mère Clinton, à tout prix !  Forcément, avec elle TISA TAFTA et cie c’était plus facile. Vous vous rendez compte, des années de boulot, de lobbying féroce et de promesses qu’ils ne pourront pas tenir et pour lesquelles ils ont peut être été payés d’avance !

Et bien entendu, c’est la faute de Poutine !

Wikileaks c’est un complot russe alors que cela n’a jamais été prouvé et que ce sont de pures allégations (1) Croyez bien que si il y avait seulement un début de preuve, il y aurait eu un sacré bruit dans Landerneau ! Du fin fond de l’Amazonie au cercle polaire, personne n’aurait pu y échapper. C’est comme les attaques chimiques de la Gutta en Syrie,  le vol MH 17, les armes de destructions massives de Saddam et son attaque des tours jumelles, les couveuses de  Kaddhafi, les mises en scène vidéo de la CIA mises sur youtube,  l’affaire du Maïdan et l’invasion Russe en Ukraine etc etc..  Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose.  Hélas, ce procédé à un revers  : quand on a affaire une fois deux fois trois fois dix fois  à un menteur, on ne le croit plus, même si il dit la vérité.

Foin de ce que ces publications des mails de Mme Clinton et son entourage découvraient de cette délicieuse personne, de son charmant époux et de ses amis. Nous n’avions pas à le savoir.  Ce que font nos dirigeants ne nous regarde pas. Ce qui nous concerne c’est de mettre le bon bulletin dans bon trou.  Ils peuvent être les derniers des dépravés des voleurs, des voyous de la pire espèce,  nous n’avons pas à le connaître. Alors,  sur le fond, pas un mot ou presque chez nos grands journalistes qui font si bien leur travail d’investigation. Nada !  Pourtant le site de Wikileaks est accessible à tout le monde, à vous comme à moi.

Que des internautes aient pris la liberté d’y aller, d’informer et de faire circuler les infos pour informer la population, c’est in-to-lé-ra-ble ! La liberté d’opinion, d’accord, du moment que c’est la leur.

Ils ont la trouille, les chocottes les foies, les jetons pour les élections à venir nos zélites : Italie, Autriche, France, Allemagne, Pays-Bas, les prochaines consultations populaires vont peser lourd et le mouvement qui se lève, même si il part dans une direction qu’on est certes pas obligé d’aimer, les affole. Ils sont tellement formatés, tellement égotiques, tellement sûrs de détenir la vérité qu’il faut qu’ils trouvent un bouc émissaire à leur échec. Ce dernier ne peut pas être dû à des erreurs politiques majeures, à de mauvaises prises de décision et à leurs conséquences.   Non, pour eux c’est impensable. Si les peuples les rejettent, ce n’est pas de leur faute,  c’est la faute de Wikileaks, c’est parce qu’ils sont manipulés par Moscou, point barre.

Apparemment ils ne se posent pas non plus la question de savoir pourquoi nous serions si manipulables d’un côté et si résistants d’un autre à la gigantesque propagande avec laquelle ils nous bombardent 24/24.

Alors, voilà : l’UE se prépare à des cyber-attaques russes pour déstabiliser l’opinion et nous faire voter de travers…

Parce qu’on a besoin de Moscou pour les envoyer sur les roses ?

Ils nous font chier avec la Russie. Il y en a marre.

Galadriel

Réflexions naïves à propos de l’article :

« Des indices permettent de penser que ces attaques seraient d’origine russe. Leur imputation à un acteur étatique est par nature techniquement difficile, mais on est en droit de penser que tout cela est au moins toléré sinon souhaité par un État »

Russie : 145 millions d’habitant. Poutine a bien sûr  les moyens de surveiller chaque hacker potentiel.

Je ne comprends pas bien pourquoi il est si simple de remonter les traces des hackers russes et si difficile de retrouver celles des réseaux pédophiles, terroristes, et mafieux de tous genres ?

Et puis, si j’étais une jeune russe très très douée en informatique, et que je me tienne au courant de l’attitude scandaleuse de certains états à l’égard de mon pays, et bien, peut-être que je serais trop contente d’aller avec les copains y semer un peu de pagaille.. Après tout ce serait humain. Et je n’irais certainement pas m’en vanter au Kremlin. Mais bon, ça arrange mieux nos zélites d’accuser le gouvernement..

lesbrindherbes.org


Berlin et Paris redoutent des cyberattaques de l’étranger, à l’approche de scrutins majeurs

Marqué par des attaques informatiques ciblées contre les partis politiques, mêlées à de puissantes campagnes d’influence sur les réseaux sociaux, le scrutin présidentiel américain a montré que les élections occidentales étaient entrées dans le champ de la guerre de l’information conduite par la Russie de Vladimir Poutine, affirment les responsables des milieux de défense occidentaux. Après les vols d’e-mails qui ont coûté cher au Parti démocrate américain, et les fausses informations qui ont émaillé l’élection de Donald Trump sur Facebook, ils alertent : deux prochains scrutins majeurs en Europe en 2017, la présidentielle française au printemps et les élections générales allemandes en septembre, risquent à leur tour d’être la cible d’actions de déstabilisation.

« Il y a des indications selon lesquelles des cyberattaques se produisent dans le seul but de produire de l’incertitude politique », a déclaré le nouveau patron du renseignement extérieur allemand, Bruno Kahl, mardi 29 novembre. Ce haut responsable s’exprimait deux jours après la plus importante cyberattaque perpétrée en Allemagne, le piratage des routeurs de Deutsche Telekom qui a perturbé pendant plusieurs heures les connexions Internet d’environ 900 000 foyers. Selon lui, des « indices » permettent d’affirmer que ces actions étaient d’origine russe. Leur « imputation à un acteur étatique est par nature techniquement difficile, mais on est en droit de penser que tout cela est au moins toléré sinon souhaité par un État », a-t-il précisé.

lemonde.fr

Sur le même thème, ce petit sujet du Gorafi pour terminer en souriant :

Le diable passe un pacte maléfique et confie son âme à Vladimir Poutine

Image à la Une : http://bouffonduroi.over-blog.fr/article-sb-le-sniper-revla-dimir-poutine-100869913.html

(1) https://blogs.mediapart.fr/donbishopsam/blog/211016/elections-us-wikileaks-et-la-russie-derives-chez-mediapart

Merci à notre ami Jean-Michel

Publicités
Cet article a été publié dans CIA, Europe, France, International, Médias, Politique, Propagande, Russie, UE, USA, WikiLeaks. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s