Des avions-espions US et suédois repérés près des côtes russes dans la Baltique

us-56

Trois avions de reconnaissance ont été repérés lundi près des frontières russes au-dessus de la mer Baltique.

Des avions-espions américain et suédois se sont simultanément approchés lundi des frontières maritimes russes en mer Baltique. Ils ont été suivis par un avion de reconnaissance radar de l’Otan, ont annoncé les sites Internet qui suivent les activités des aviations militaires.

Deux avions survolent la zone économique exclusive russe, au large de la région de Kaliningrad, enclavée entre la Lituanie et la Pologne.

Il s’agit d’un avion de reconnaissance stratégique Boeing RC-135W de l’US Air Force portant le numéro de bord 62-4139 et ayant l’indicatif d’appel ENOS92. Cet appareil a décollé de la base aérienne américaine de Mildenhall, au Royaume-Uni, avant de s’approcher de la région de Kaliningrad du côté de la Pologne vers 14h00 heure de Moscou (12h00 heure de Paris). À l’heure actuelle, il mène une mission de reconnaissance radar du territoire russe. Un avion-espion Gulfstream IV ayant le numéro de bord 102003 et l’indicatif d’appel SVF623, s’est approché de la région de Kaliningrad à une altitude de 12 000 mètres. Venu du nord de la Baltique, il a longé la côte de la région russe à deux reprises.

Un avion de reconnaissance radar AWACS de l’Otan, ayant le numéro de bord LX-N9046 et l’indicatif d’appel NATO06, tourne au sud-ouest de la région de Kaliningrad. Il se trouve dans l’espace aérien polonais, à 9 500 mètres d’altitude.

Entre temps, un avion de patrouille maritime P-8A Poseidon de la Marine américaine, bien connu pour ses vols de reconnaissance à proximité des frontières russes, étudie ce lundi le groupe aéronaval russe dirigé par le croiseur Admiral Kouznetsov dans la partie orientale de la Méditerranée, selon les mêmes sites Internet. Arrivé de la base aérienne de Sigonella, en Sicile, l’avion se trouve à 6 500 mètres d’altitude. Ces derniers temps, les avions militaires américains ont redoublé d’activité près du territoire russe, notamment au-dessus de la mer Baltique, près de la Crimée et des bases russes en Syrie, ainsi que dans les régions de la Méditerranée Est où sont déployés des navires de guerre russes. Ils effectuent au moins deux ou trois vols par jour dans ces secteurs. Les avions suédois ont également intensifié leurs vols de reconnaissance près de la région de Kaliningrad et au-dessus des régions de la Baltique fréquentées par les bâtiments de guerres russes.

fr.sputniknews.com

Publicités
Cet article a été publié dans Europe, International, OTAN, Politique, Russie, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s